Agence L'immobilière Marseille 15ème : promoteur, constructeur, aménageur, achat et vente depuis 1964
  1. L'immobiliere
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >ACHETER DANS LE NEUF, UNE PERLE BIENTOT RARE ?

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

ACHETER DANS LE NEUF, UNE PERLE BIENTOT RARE ?

Publié le

« Les logements au prix se vendent. La demande est là». Philippe Maleval,
président de la LCA FFB des Bouches-du-Rhône, débute son analyse avec optimisme. Les Marseillais étant friands de produits neufs, la baisse annuelle de l'activité des« artisans promoteurs» (-5%) ne trouve pas son explication du côté de la demande. Pour Philippe Deveau, président de l'Observatoire Immobilier de Provence {OIP), le constat est analogue. Le nombre de clients se maintient, malgré que la baisse de 10% constatée en 2018 poursuit cette année.

DES LOGEMENTS ÉCONOMES, INNOVANTS, RECHERCHÉS.
Prisés par les primo et secundo-accédants, les biens neufs situés en zone tendue sont également appréciés par les investisseurs.« La rentabilité est correcte, les acquéreurs savent ce qu'ils veulent. Les promoteurs les accompagnent avec sérieux» indique Philippe Maleval. Et Philippe Deveau d'enfoncer le clou : « Il n'y a pas de vacance locative dans le neuf ! ».
Autre motif du succès de la promotion immobilière, sa fibre écologique. « Les logements sont de plus en plus économes en énergie, se réjoit le président de l'OIP. C'est important car elle coûte très cher ! De plus, aujourd'hui, les promoteurs ont compris les enjeux de la ville de demain. Ils créent des espaces de vie agréables, verts, à l'instar de la Calanque, vitrine de la richesse méditerranéenne».« Les ménages sont très sensibles aux performances énergétiques, c'est indéniable, abonde le président de la LCA FFB13. A l'aune de la norme RT2020, nous travaillons avec les industriels pour que nos logements soient encore plus économes, décarbonés. En ce sens, un programme de qualité peut tirer vers le haut tout un quartier». Conscients de leur contribution au devenir des villes, promoteurs et bâtisseurs souhaitent renforcer leur synergie avec les services d'urbanisme et les élus. Et peser dans la balance, aux échelles locale et nationale:« L'activité patrimoniale ne doit pas être une cible fiscale. Nous avons besoin de bailleurs privés ! Les bailleurs sociaux n'ont pas vocation à loger tous les locataires » alarme
Philippe Deveau.

« LES STOCKS S'AMENUISENT»

Des logements qui se vendent et se louent bien, économes en énergie ... Comment expliquer qu'entre avril et juin 2019, l'activité de la promotion s'érodait de 11%? « Les stocks s'amenuisent et la délivrance de permis de construire est traditionnellement à l'arrêt en période électorale » explique Thierry Moallic, directeur de l'Adil13. « A cela s'ajoute la baisse des ventes en bloc. La réforme de l'APL a réduit la capacité des bailleurs sociaux à investir de 36% » ajoute Philippe Deveau. Cumulées, ces deux tendances grippent la sortie de nouveaux produits, laissant présager une hausse des prix, qui pour l'heure se maintiennent.« Notre région subit en outre une pénurie de foncier. Rares, les terrains sont chers. Les recours, souvent abusifs, sont bien trop nombreux et prolongent nos délais de 2 ans environ» déplore Philippe Maleval. « De très belles opérations sortent encore sur le moyen et haut de gamme à Marseille, à l'instar de Clos Bey ou encore du Castel, par exemple. Malgré les difficultés, la promotion reste dynamique.J'ai espoir que l'accalmie ne dure pas au delà de 2020 » conclut Philippe Deveau. Toujours aussi recherchés, les biens neufs se raréfient. Vous avez trouvé le bien de vos rêves? Achetez sans tarder !

INVESTIR À MARSEILLE? 

Marseille est prisée des touristes, La Ciotat vient de rejoindre le club prestigieux des plus belles baies du monde, l'attractivité de notre région est discutée dans la presse internationale ... autant de marqueurs démontrant que l'image de la cité phocéenne a bien changé et continue de s'améliorer avec la transformation urbanistique en cours.
Les flux migratoires sont positifs, nous sommes innovants, précurseurs dans de nombreux domaines, à l'instar du coworking. Ces atouts incitent les sociétés et les investisseurs à s'installer à Marseille et avec eux, leurs employés qui doivent se loger ! La demande locative est forte, tandis que les prix demeurent en-deçà de ceux pratiqués à Lyon ou Bordeaux • nous disposons d'une belle marge de manoeuvre ! A cela s'ajoutent les avantages bien connus de l'investissement en logement neuf, qui transforment une partie de l'impôt en épargne, conjuguent loyers modérés, performance énergétique et plafonds de ressources auxquels 90% de la population sont éligibles !

TAUX : «ILS BAISSENT À UN RYTHME EFFRÉNÉ»
Les taux d'emprunt continuent leur dégringolade.« Ils baissent à un rythme effréné » titrait Empruntis fin aoüt, révélant que la moitié des ménages pouvaient désormais espérer un taux inférieur à 1% sur 15 ans, voire même 20 pour les meilleurs profils. Dans un contexte de stabilité des prix et d'un argent « très bon marché», acheter ou renégocier son crédit n'a jamais été plus avantageux. A bon entendeur...

MALGRÉ UNE BAISSE DE L'ACTIVITÉ DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE, L'ENGOUEMENT DES MARSEILLAIS POUR LE NEUF VOUS INCITE·T·IL À L'OPTIMISME?
Oui notre optimiste est bien évidement là I Marseille reste la ville centre d'une métropole en pleine construction/mutation, offrant un potentiel et une attractivité uniques en France ses institutions doivent se concerter et se mettre en ordre de marche pour nous permettre de retrouver une production adaptée. Cela passe par une analyse du marché actuel et des principaux indicateurs relatifs à la production de logement afin de répondre au mieux aux besoins, et pas seulement au respect des nouvelles règles d'un PLUintercommunal dont la vocation est de réduire la constructibilité sur la métropole. Jean-Noël Léon, président de la FPI Provence.

 

Source : Surface Privée

L'immobiliere