Agence L'immobilière Marseille 15ème : promoteur, constructeur, aménageur, achat et vente depuis 1964
  1. L'immobiliere
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Une baisse des taux pour ce nouveau confinement

Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Une baisse des taux pour ce nouveau confinement

Publié le

Une baisse des taux pour ce nouveau confinement

Depuis vendredi 30 Octobre, la France connaît un second confinement. Mais ce n'est pour autant que les opérations immobilières s'arrêtent. Si les Promoteurs ne peuvent plus recevoir du public dans leurs showrooms et bulles de vente, ils maintiennent leurs services en activité et peuvent opérer à distance via la visioconférence. Les Notaires produiront toujours des actes authentiques et les banques traitent toujours les dossiers des acquéreurs, leurs agences resteront même ouvertes.

Ainsi, et contrairement au premier confinement qui avait pris les banques de court, il est aujourd'hui tout à fait possible d'obtenir un crédit immobilier.

 

Une baisse des taux sur la plupart des durées et des profils.

Vous avez donc toujours la possibilité de contacter des prêts immobiliers. Et le moment peut sembler opportun pour le faire, Depuis début Novembre nous constatons une baisse globale des taux de crédit immobilier sur la plupart des durées et des profiles clients. Ainsi, au niveau national, les futurs emprunteurs vont pouvoir emprunter à partir de 0,72% sur 15 ans, jusqu'à 1,52% sur 25 ans.

 

Traditionnellement en fin d'année les banques remontent leur barème lorsqu'elles ont réalisé leurs objectifs de production de crédit, mais cette année, la crise sanitaire et les coups d'arrêt subit par le marché changent la donne. Les taux devraient donc rester bas fin 2020.

 

Le marché de l'immobilier sera néanmoins freiné par les événements actuels mais nous devrions observer, comme en mai ou juin dernier, un effet de rattrapage après ce second confinement, favorable au maintien des prix immobiliers à leurs niveaux actuels.

 

Pour financer plus de clients, les banques cherchent à assouplir les conditions d'emprunt, dorénavant certaines prennent en compte 100% des revenus locatifs existant jusqu'alors pondérés à 70% ou 80%. De même, elles observent de près le reste à vivre dans les cas ou les fameux 33% d'endettement sont dépassés ou frôlés, de quoi multiplier les chances d'obtention d'un crédit pour concrétiser un projet immobilier.

 

 

Source business insider

L'immobiliere